Débutant, Niveau 2

les Tutos Roller

Avancer : Citron

Le citron est une figure qui, dessinée avec les patins, se révélera souvent bien utile au débutant pour éviter des obstacles. Pratiqué en début de séance de patinage, il vous permet de vous sentir à l’aise sur vos rollers tout en vous échauffant.

Tenez-vous debout, talons rapprochés et pieds écartés (ouverts à 45°).
Poussez les rollers vers l’extérieur (genoux à l’extérieur) en écartant les jambes symétriquement.
Le poids du corps est également réparti sur les plantes des pieds…
Rentrez les pieds vers l’intérieur et effectuez une poussée suffisante pour qu’ils reviennent à leur position de départ (par la position du canard) et répétez le nouvement.CITRON AVANT

Glisser : Pieds joints

En glissade, la prise de carre idéale est carres à plat. Plus les pieds sont rapprochés plus, il est facile de rentrer la position carre à plat. Cette position est peu courante. On l’utilisera pour franchir un passage étroit et lisse.

La position s’effectue pieds joints.
Prenez de l’élan et laissez-vous glisser en position de sécurité dans la posture suivante :
Vous êtes carres à plat, pieds parallèles vos deux patins et genoux se touchent (presque).
Veillez à ce que les patins restent parallèles.


Équilibre : Premier équilibre dirigé

Le patinage est une succession d’alternances d’appuis et il est très important de bien contrôler chaque appui. Un pied en glissade contrôlé, permet de libérer un pied pour par exemple monter un trottoir, passer un obstacle … tout en roulant et en dirigeant le patin au sol.

Mettez-vous en glissade pieds parallèles, puis mettez votre poids du corps sur un appui.
Décollez du sol la jambe libre, essayez d’effectuer une ligne droite sur le patin porteur.
Laissez vos bras légèrement écartés au niveau des hanches.
Restez genoux fléchis.

Exercice 1 :
Mettez-vous en glissade et levez et reposez le patin en maintenant votre trajectoire.

Exercice 2 :
Mettez-vous en glissade et levez et reposez le patin opposé en maintenant votre trajectoire.

Exercice 3 :
Mettez-vous en glissade sur un pied et éssayez de contourner un repère tracé sur le sol.

 

Tourner : Pieds parallèles

C’est le virage de transition entre le virage en A et le virage en ciseaux

Vous avancez à allure modérée, les pieds à ouverture du bassin.
Amenez les épaules et le buste à l’intérieur du virage, ce qui provoque un déplacement du poids du corps à l’intérieur du virage.
Le regard est dirigé dans la direction où vous souhaitez aller.
Vous laissez faire les patins, les bras restent de chaque côté du corps ; en fin de virage, rééquilibrez votre poids du corps sur les deux appuis.

Conseil :
Prenez assez de vitesse, ne précipitez pas le nouvement. Au début, il est préférable d’exécuter de larges virages à l’aise que de chercher à tourner rapidement en restant crispé.
Effectuez quelques virage en position du A en resserrant les pieds à chaque virage, en faisant un virage par essai et entraînez-vous dans les deux sens.

Freiner : Freinage en demi cercle

Le freinage en demi cercle. Cette technique n’est praticable qu’à faible vitesse.
Les plus jeunes l’utilisent pour ainsi dire instinctivement. Une fois maîtrisé, ce freinage permet par exemple de vous présenter devant un passage piéton avant de le traverser. C’est efficace et a un bel effet. Attention aux piétions qui vous entourent.

Vous avancez à petite allure, en position de sécurité pieds en ciseaux, prêt à ouvrir vos patins ; vous vous appuyez sur le patin avant et mettez le patin arrière sur la pointe ; ouvrez le genou et le patin arrière à 180°.
Posez toutes les roues du patin arrière au sol tout en gardant les talons rapprochés ; mettez-vous en appui sur les deux patins en carres internes (dedans).
Les bras sont ouverts en demi-cercle à l’instar de celui que vous décrivez au sol. Les genoux doivent rester fléchis.

Conseil :
Pour travailler cette figure, n’hésitez pas, pour vous sécuriser, à vous servir d’un panneau de signalisation verticale autour duquel vous tournerez.
Travaillez le sens de rotation où vous vous sentez le mieux, puis une fois maîtrisé, travaillez l’autre sens.

Exercice 1 :
Exercez-vous à pivoter autour d’un poteau, en le tenant des deux mains.

Exercice 2 : Exercez-vous à pivoter autour d’un poteau en le tenant d’une seule main. Enfin, essayez de réaliser le même demi-cercle sans aucun appui, bras ouverts.

FREINAGE PIVOT

Monter : Un trottoir latéralement

Monter un trottoir en enjambant latéralement. Cette technique, sage et posée, peut s’effectuer à l’arrêt ou en roulant, il est conseillé de l’acquérir en roulant pour que cela reste de la glisse.

Glissez vers le trottoir en suivant une trajectoire parallèle, restez bien sur vos deux appuis.
Transférez le poids du corps sur la jambe la plus éloignée du trottoir et levez l’autre jambe.
Posez le patin libre sur le trottoir. Transférerez le poids du corps dessus, en gardant les genoux fléchis. Pensez à laisser un espace suffisant entre le bord du trottoir et le patin afin de pouvoir ramener par la suite l’autre patin.
Ramenez l’autre patin sur le trottoir à côté du premier patin. Avant d’effectuer cette technique, assurez-vous qu’il n’y a pas d’eau n’y trop de sable dans le caniveau.

Exercice :
Entraînez-vous à rouler un pied sur le trottoir (patin amont) et l’autre sur la chaussée (patin aval).
Quand vous êtes suffisamment à l’aise, changez de sens pour pouvoir changer de pied.

Descendre : Une pente avec le frein

Cette technique est la première technique de descente que l’on apprend. Elle nécessite la maîtrise du freinage tampon. en sachant se diriger tout en freinant. Le fait de posséder un frein ne dispense pas d’acquérir les autres techniques de descente adaptées aux situations.
Plus tard, vous devrez peut-être l’abandonner surtout si vous désirez pratiquer certaines disciplines où le frein est déconseillé voire prohibé (en course, par exemple), et vous économiserez ainsi des tampons de frein.

Vous descendez, à allure modérée, en position de sécurité.
Les pieds sont en ciseau, le pied avant est équipé du frein.
Vous mettez vos carres à plat, portez votre poids du corps sur la jambe arrière puis vous levez la pointe du pied avant pour mettre le tampon du frein en contact avec le sol. Avec certains freins plus sophistiqués, le simple fait de mettre la jambe très en avant, le patin à plat, met la butée en contact avec le sol. Gardez la roue arrière du patin en contact avec le sol pendant toute la durée de la descente (avec les freins plus sophistiqués, toutes les roues restent en contact avec le sol).
Dosez votre freinage afin d’effectuer une descente à une allure sécurisante, surtout ne vous laissez pas surprendre par une trop grande vitesse, préférez plutôt l’arrêt à une allure douteuse pour votre technique.
Si vous vous servez régulièrement de votre tampon de frein dans les descentes, pensez à surveiller son usure.

Rando 24/08/2018
Rando 31/08/2018
Rando 02/09/2018
Rando 07/09/2018
Rando 14/09/2018
Rando 21/09/2018
Rando 28/09/2018